Texte à méditer :  Ne craignez pas d'être lent, craignez seulement d'être à l'arret. vouf_fs1.gif  proverbe chinois
Calendrier activités
Le BTTCOSEG

Fermer Inscriptions club

Fermer La Bacotte

Fermer La vie du club

Fermer Les (ex) membres

Fermer Les accompagnateurs

Fermer Les membres

Fermer Revue de presse

Le VTT

Fermer Forêt de Fontainebleau

Fermer Humour

Fermer Santé

Fermer Technique

Horloge VTT

Technique - Réglages amortisseurs

1) La précontrainte (enfoncement des suspensions à l'arrêt, pilote sur le vélo).


Le rôle du ressort est tenu par l'air, utiliser une pompe haute pression.Sur une fourche à ressort hélicoïdal ou à élastomère, il faut serrer la vis sur le haut du té
Il est recommandé un SAG entre 20% et 30% de la course réelle de la fourche et de l'amortisseur,suivant le confort et la réaction désirée, mesurer le point haut et le point bas avec un rilsan qui sert de reperd., exemple 25% de 120= 30 mm.
Plus ça ne sert pas à grand chose et on perd du débattement utile.
Moins c'est plus gênant car ça diminue l'efficacité de la suspension.
les suspensions doivent garder au maximum les roues en contact avec le sol que se soit en enfoncement lors d'une bosse mais aussi en détente lors d'un creux.
Si on n’a pas assez de SAG en cas de trou au lieu que la suspension se détende pour garder le contact avec le sol la roue décolle et c'est tout le vélo qui descend, pas glop...


2) La détente


Ne pas régler trop dur.
Un truc facile pour avoir une bonne idée du réglage correct (a affiner ensuite selon le pilote).
D'abord il faut mettre le réglage de détente au minimum (détente la plus rapide) puis descendre un trottoir a environ 10-15 km/h sans pédaler et compter le nombre de rebond (il faut être 2, un qui descend le trottoir et un qui regarde et qui compte).
En toute logique détente ouverte a fond la fourche va pomper plusieurs fois avant de se stabiliser.
Il faut refaire l'opération plusieurs fois en fermant a chaque fois la détente d'un cran jusqu'a obtenir un réglage ou la fourche remonte et se stabilise du premier coup.
En enfonçant la fourche a la main on risque d'avoir l'impression que le réglage est trop rapide mais il ne faut surtout pas s'y fier.


3)La compression (quand elle est dispo)


Partir de la compression la plus rapide et de durcir au fur et a mesure.
Déjà un préréglage de base se fait en faisant des essais de freinages. Si la fourche s'enfonce exagérément sur un freinage appuyé alors il faut durcir la compression jusqu'a avoir un comportement satisfaisant.
Ensuite affiner sur le terrain ,c'est au goût de chacun.
La compression conditionne la façon dont on va ressentir le terrain.
Une compression plus dure va faire ressentir plus les irrégularités du terrain et fatiguer plus vite les bras alors qu'une compression trop souple rend un feeling plus flou.
C'est une histoire de compromis…Pas facile tout ça…


4) équilibre avant/arrière (pour les possesseurs de TS)


Il faut absolument que les pourcentages de SAG de la fourche et de l'amortisseur soient sinon identiques du moins pas différents de plus de 5% sinon on déséquilibre le travail des suspensions et du même coup le comportement du vélo.
- si dans une courbe rapide le vélo a tendance a chasser de l'avant alors il faut ajuster compression et détente plus rapide d'un cran.
- de même sur terrain bien gras et meuble il peut être utile de régler plus souple compression et détente
- si au contraire on est sur terrain bien dur et roulant on peu ralentir les 2 d'un cran (en plus ça réduit le pompage)
- d'une manière générale si le terrain est très rocailleux et qu'on passe vite on peu accélérer la détente (juste la détente) d'un ou deux cran pour aider a garder la roue avant au sol.
Un bon réglage peut prendre du temps, n'hésiter pas de prendre des notes de mesures et de pressions. Bon Courage!

Il est bon après chaque sortie de lubrifier les fourreaux de fourche et l'amortisseur, pomper 2 ou 3 fois, essuyer la crasse qui remonte des joints à lèvre, renouveler si nécessaire. Bien essuyer après, il ne faut pas laisser d'huile sur les fourreaux!!!
Ceux qui utilisent les "chaussettes" néoprène, les virer à chaque sortie pour le lavage et vérifier que tout va bien.
Pour certaine marque de fourche, il faut retourner le VTT pour les tampons s'imprègnent d'huile.
Bon courage, bonnes sorties


Date de création : 05/01/2008 @ 21h41
Dernière modification : 05/01/2008 @ 21h41
Catégorie : Technique
Page lue 1708 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


cadeau.gif

Nos sponsors !
 
Sponsor Alltricks.jpg Sponsor CyclesHabert.jpg
Sponsor Rotor.jpg Sponsor Ekoi.jpg
 Sponsor UMHS.jpg              WAW logo 2.jpg
 
 

 


Reseaux Sociaux
recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^