Texte à méditer :  Plus il y a de Roues, plus ont rit.bcuc195.gif  
Calendrier activités
Le BTTCOSEG

Fermer Inscriptions club

Fermer La Bacotte

Fermer La vie du club

Fermer Les (ex) membres

Fermer Les accompagnateurs

Fermer Les membres

Fermer Revue de presse

Le VTT

Fermer Forêt de Fontainebleau

Fermer Humour

Fermer Santé

Fermer Technique

Horloge VTT

provox919.gifSanté - Les conseils santé

Imprimer cette page

Santé

Quelques conseils, non exhautifs  

HYDRATATION

  • N’oubliez de vous hydrater par petites gorgées, régulièrement toutes les 15’. Il faut boire avant d’avoir soif. Si la soif survient, vous êtes déjà en déshydratation. Lors d’une sortie par temps chaud, il faut boire 1 à 2 litres d’eau par heure pour compenser la déshydratation.
  • Par temps froid, il faut également boire suffisamment même si la sensation de soif est moins sensible. (extrait site www.webtt.com )


FRINGALE

  • Au minimum, emportez avec vous toujours quelques barres de céréales, fruits secs, pâtes de fruits,... (panachez sucres lents et sucres rapides). Et un vrai casse-croûte si votre rando dure la journée. Alimentez-vous régulièrement pour éviter fringale et coups de pompes.
  • Mais l’essentiel pour durer, c’est de ne pas négliger le repas de la veille au soir. Il doit être riche en féculents à index glycémique bas (pâtes al dente, riz...). Et le matin de la rando, ne zappez pas le petit déjeuner : il sera copieux, avec céréales et pain entre autre.
  • De façon générale, optez pour une alimentation variée, et consommez des crudités et fruits frais (c’est particulièrement vrai en hiver où on a tendance à tout cuire). C’est là que vous ferez vos réserves de vitamines.


ECHAUFFEMENT

  • Inutile d’attaquer à froid une bonne côte comme un(e) bourrin(ne). En début de rando, mieux vaut y aller progressivement. De toute façon, on ne fait pas de compet’ : le bon rythme c’est le sien ! Et on attend tout le monde chez les Dérailleurs.
  • En hiver, un cuissard long peut permettre de s’échauffer en douceur, et de garder les muscles des jambes au chaud durant la rando.


REFROIDISSEMENT

  • C’est tout l’art de l’équilibre : entre froideur et sueur... Donc, utilisez des vêtements respirants. Privilégiez les tissus techniques (surtout pas de coton), en plusieurs couches.
  • Vous pouvez aussi emporter dans votre sac à dos un T-shirt et une paire de chaussettes de rechange.


COUPS DE SOLEIL

  • C’est toujours après qu’on se dit qu’on aurait dû en mettre... avant ! Dès que les beaux jours arrivent, pensez à prendre un tube de crème solaire. De plus, cela atténuera le très sexy "bronzage cycliste" inérant à la pratique de notre sport préféré !


ETIREMENTS

  • Après la randonnée, pensez aux étirements ou stretching ! Ce sont des mouvements qui améliorent l’élasticité musculaire et diminuent les tensions articulaires. Leur principe est de ne pas rechercher d’emblée et coûte que coûte un gain d’amplitude. Il faut donc éviter l’étirement brusque par saccades. S’étirer lentement et progressivement à partir d’une position de base. (extrait site FFCT)



Et aussi :

PIQURE D’INSECTE

  • En cas de piqûre d’insecte, enlever le dard s’il y en a un (avec une pince à écharde) et désinfecter la plaie avec un antiseptique. Eventuellement, appliquez une compresse d’eau glacée qui va atténuer la douleur. Parfois les signes cutanés ne se manifestent que le lendemain. En cas de doute, consulter un médecin.
  • Cas particulier : Les personnes se connaissant des allergies prouvées aux piqûres d’insectes devraient avoir avec elles une trousse de premiers soins avec un kit prêt à l’emploi (Anakit par exemple).

PIQURE DE TIQUE

  • Les piqûres de tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, grave et parfoit mal diaqnostiquée ! Ces petites bêtes affectionnent les sous-bois et les hautes herbes. Une petite inspection de son corps (rien n’interdit de se faire aider...) après chaque sortie peut se révéler utile.

pince à tiqueSi vous êtes piqué, ne tardez pas pour la retirer : le risque de transmission existe (si la tique est porteuse de la bactérie) après 5 heures. Utilisez une pince à tique spécialement étudiée, en vente en pharmacie.

Proscrire Ether et autres produits. Désinfectez après l’extraction. Notez la date de la piqûre. Assurez-vous que les symptômes typiques de l’infection de Lyme n’apparaissent pas dans les 7 à 20 jours qui suivent la morsure : auréole rouge autour du point de morsure (dans 50 % des cas) et symptômes de grippe (dans presque tous les cas) avec fièvre, mal à la tête, courbatures, maux de gorge, ganglions, fatigue, etc.


Date de création : 24/11/2007 @ 22h57
Dernière modification : 25/01/2008 @ 19h59
Catégorie : Santé
Page lue 1095 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


cadeau.gif

Nos sponsors !
 
Sponsor Alltricks.jpg Sponsor CyclesHabert.jpg
Sponsor Rotor.jpg Sponsor Ekoi.jpg
 Sponsor UMHS.jpg              WAW logo 2.jpg
 
 

 


Reseaux Sociaux
recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^